Chapelle de l'Ermitage

Chapelle de l'Ermitage

La chapelle primitive, de modestes dimensions, ne pouvant plus accueillir les nombreux pèlerins, décision fut prise d’agrandir le sanctuaire. Les travaux débutèrent en 1678 : tout d’abord le gros-œuvre, dans sa configuration actuelle, si ce ne sont les contreforts édifiés plus tardivement, pour une meilleure stabilité de l’ensemble.

Aujourd'hui, après plus de 30 ans de travaux, la chapelle offre ses joyeux les plus précieux :

- le retable de Josep Sunyer (attention, travaux fin 2022 jusqu'à début 2023, l'accès reste possible)

- le camaril, unique en France

- des ex-voto restaurés

- une fontaine adossée au mur méridional de la chapelle

- une petite piscine recevant les eaux réparatrices "aux vertus miraculeuses", selon les histoires